Épidémie de Coronavirus et résurgence du racisme anti-asiatique

6 février 2020

06Ministre : Muylle

 

Madame la ministre,

 

L’épidémie de Coronavirus en Chine et son importante couverture médiatique provoquent une certaine peur au sein de la population. La crainte suscitée est sans doute pour partie légitime, bien que tout semble être mis en œuvre pour limiter la propagation de ce virus. En revanche, nous ne pouvons tolérer qu’en réaction à l’apparition de cette épidémie, des comportements racistes à l‘encontre des personnes d’origine asiatique se répandent parmi la population. Je suis en effet particulièrement interpellé par les centaines de plaintes reçues par « Asia 2.0 », une association de lutte contre les discriminations à l’égard des Asiatiques en Belgique et en France.

La vigueur et la rapidité avec laquelle les personnes d’origine asiatique se voient aujourd’hui stigmatisées reflètent l’existence d’un racisme latent envers cette population que nous ne pouvons ignorer en tant que responsables politiques. Outre l’amélioration constante des lois anti-discriminations, il reste un important travail à mener, en collaboration avec d’autres niveaux de pouvoir, afin de lutter contre les préjugés et la peur de l’Autre.

 

Dès lors, madame la ministre, se posent les questions suivantes :

 

  • Une augmentation des plaintes pour discriminations anti-asiatique a-t-elle été constatée par Unia? Disposez-vous de statistiques officielles permettant d’évaluer l’ampleur de ce type de racisme et son évolution sur les dernières années.
  • Quelles mesures envisagez-vous pour lutter contre les discriminations spécifiques envers les personnes d’origine asiatique ?
  • Où en sommes-nous dans l’élaboration d’un plan interfédéral de lutte contre le racisme ?

 

Je vous remercie pour les réponses que vous voudrez bien apporter à ces questions

Dans la même catégorie…

Et les autres réfugiés ?

Et les autres réfugiés ?

Et les autres… Depuis quelques semaines, l’élan de solidarité envers les réfugiés ukrainiens fait...