Meurtre d’une journaliste palestinienne: Ecolo-Groen demande au Gouvernement de mettre en place des mesures efficaces pour donner un espoir à la paix

13 mai 2022

Communiqué de presse

Ce mardi 10 mai, Shireen Abu Akleh, journaliste palestinienne très réputée dans le monde arabe, a été tuée par l’armée israélienne alors que, munie de son gilet « Press », elle réalisait un reportage dans la ville de Jenin. Ce meurtre intervient quelques semaines après une vague de violence, marquée par des attentats en Israël et des assassinats arbitraires en Palestine, et qui découlait d’une intensification des déplacements forcés de populations palestiniennes.

Aujourd’hui, des images relayées sur les réseaux sociaux et dans la presse montrent l’armée israélienne frappant les porteurs du cercueil de Shireen Abu Akleh lors de ses funérailles à Jérusalem. Ces faits nous choquent profondément et démontrent une nouvelle fois que la violence de l’occupation et de la politique d’apartheid pratiquée à l’encontre des Palestiniens n’a plus de limite.

Il y a quelques jours, Ecolo publiait déjà un communiqué de presse condamnant la destruction d’habitations de Palestiniens ainsi que l’augmentation des violences liées à l’occupation. Aujourd’hui, il ne s’agit plus uniquement de condamner, mais d’agir.

Simon Moutquin, député fédéral Ecolo, insiste: « Nous ne pouvons plus nous contenter de mots. Il est plus que temps de montrer notre soutien à une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens. Cette paix passe notamment par l’arrêt de la colonisation et du système d’apartheid mis en place par Israël à l’encontre des Palestiniens ».

Dès lors, Ecolo demande au Gouvernement d’agir immédiatement et de mettre en place des mesures contre les violations des droits humains en reconnaissant l’État de Palestine, ainsi qu’en avançant rapidement sur l’interdiction d’importations des produits des colonies.

Photo : Al Jazira

Dans la même catégorie…