Mes questions à Maggie De Block lors de la commission Intérieur du 29 avril

Mesures sanitaires obligent, c’est de nouveau par visioconférence que s’est tenue la séance de questions-réponses à Maggie De Block en commission de l’Intérieur.

Je lui ai posé une série de questions concernant notamment la situation préoccupante dans les centres fermés et les centres Fedasil. Dans les centres fermés, le refus du droit de visite parlementaire depuis le début de la crise du Coronavirus reste un problème majeur qui doit être corrigé au plus vite. D’autant plus, étant donné les informations qui nous reviennent sur l’état actuel déplorable de certains centres, notamment ceux de Merksplas et de Bruges.

Au niveau des centres Fedasil, la saturation du réseau reste un sérieux un motif de préoccupation. La distanciation sociale se révèle en effet absolument impossible dans des grands centres collectifs où les tensions sont actuellement croissantes. J’ai suggéré à la ministre que le taux d’occupation de chaque centre soit rendu public afin de pouvoir rechercher ensemble des solutions d’hébergement supplémentaire au niveau local.

J’en ai également profité pour relayer les recommandations de la Plateforme Mineurs en exil sur la situation spécifique des mineurs étrangers non accompagnés et les difficultés auxquelles ce public particulièrement vulnérable fait face en cette période.

Lire ici la réponse de la ministre.

Ci-dessous, les 9 autres questions que j’avais prévu de poser lors de cette commission. Malheureusement, faute de temps, la ministre n’y a pas encore répondu. Je les reposerai donc ultérieurement.

Dans la même catégorie…

Et les autres réfugiés ?

Et les autres réfugiés ?

Et les autres… Depuis quelques semaines, l’élan de solidarité envers les réfugiés ukrainiens fait...